Action habitat chauffage

chantier
27, Jan 2022
Comment choisir un pantalon de travail ?

Le pantalon de travail est une partie importante de votre équipement de travail, en particulier lorsque votre travail est salissant, que vous devez être à l’extérieur et qu’il implique beaucoup d’efforts physiques.

Vous avez besoin d’un pantalon qui vous permettra non seulement d’être à l’aise toute la journée, mais qui sera aussi fonctionnel et durable. Si vous êtes donc à la recherche d’un pantalon approprié, lisez bien les lignes suivantes.

La coupe

Le pantalon de travail est généralement disponible en trois coupes différentes : normale, classique et étroite. La coupe classique est plus ample au niveau des cuisses et est en général plus confortable. Elle convient spécialement aux personnes disposant de courbes légères, car elle est plus confortable et permet un mouvement facile des jambes et des cuisses en position assise, debout ou en déplacement.

Elle est légèrement moins spacieuse au niveau des cuisses que la coupe normale et ressemble aux pantalons courants disponibles sur le marché. Le pantalon étroit ou slim est quant à lui une coupe moderne et convient idéalement aux personnes dotées de jambes fines et à celles qui préfèrent une coupe moulante. Choisissez une coupe qui favorise la liberté de mouvement et ne provoque pas de pression.

Le tissu du pantalon de travail

Le tissu est un autre élément important dans le choix de votre pantalon. Il peut être en coton, en denim ou en tout autre matériau disponible sur le marché. Comme le pantalon de travail est destiné à être porté régulièrement, le tissu que vous choisissez est important.

Privilégiez le tissu en tenant aussi compte de la météo, surtout si vous envisagez de travailler à l’extérieur. Si vous êtes dans un environnement où il fait très froid, choisissez un tissu qui vous tiendra au chaud, peut-être avec une doublure à l’intérieur. S’il fait plutôt chaud, optez pour un tissu favorisant la circulation de l’air et qui vous garde au frais.

La fonctionnalité

Outre la durabilité et le confort, le pantalon de travail doit être fonctionnel et vous aider à accomplir vos tâches. Il existe des pantalons dotés de poches à l’avant et à l’arrière, ce qui est important pour les travailleurs comme les techniciens travaillant avec des outils (tournevis, clous, marteaux, etc.).

Certains pantalons peuvent aussi être équipés de poches à outils détachables pour ceux qui ont besoin de poches additionnelles. Certains sont également équipés de genouillères ou de protections additionnelles pour protéger les zones sensibles contre les blessures et les effilochages.

chaussure de sécurité
27, Jan 2022
Vêtement de travail : Pourquoi porter des chaussures de sécurité ?

De nombreuses personnes pensent qu’effectuer des travaux est sans risques et qu’ils n’auront aucun problème, s’ils sont précautionneux. Néanmoins, les accidents sont rarement prévus. Cela semble donc une condition essentielle à une expérience de travail positive de se munir convenablement au niveau de son équipement avec des chaussures de sécurité.

Un contexte légal exige des chaussures de sécurité

Un cadre légal oblige les entreprises à faire porter des chaussures de ce type par leurs employés. Cette loi leur impose de protéger toute personne qui travaille pour elles, si celles-ci se trouvent dans un environnement qui risqueraient de provoquer des accidents ou des blessures physiques. Près de 10% des accidents touchent les pieds, avec des risques de pieds cassés, perforés ou broyés. Des blessures plus superficielles peuvent être occasionnées. Des chaussures d’une qualité suffisante sont une obligation pour ces entreprises, qui doivent les fournir à leurs ouvriers pour éviter toute blessure. Ces chaussures de sécurité doivent par ailleurs être anti-dérapantes, car de nombreux accidents sont liés à des sols glissants ou humides.

Quelles chaussures de sécurité sont adaptées aux normes légales ?

Les chaussures de sécurité adaptées doivent être conformes à la norme EN 20345. Cette norme implique que les chaussures conformes doivent comporter une protection contre l’écrasement au moyen d’une coque de protection. Cette coque doit pouvoir supporter une pression allant jusque 200 joules. Cette norme est répartie en plusieurs variantes spécifiques à différents types de travaux. Les normes S1 et S1P sont relatives aux travaux dans des environnements secs. La norme S1 est propre aux travaux avec risque d’écrasement et présence d’huiles ou d’hydrocarbures, tandis que la norme S1P étend la norme S1 également aux travaux avec risque de perforation au niveau du pied. Les normes S2 et S3 sont adaptées pour les travaux avec un haut degré d’humidité, et par conséquent un risque accru de chutes et autres glissades. La variante S2 comprend les mêmes exigences que la variante S1, mais avec une adaptation aux environnements humides. La variante S3, quant à elle, tout comme la norme S1P le faisait, étend les exigences aux risques de perforation de pied.

Faut-il se protéger les pieds pour les travaux à la maison ?

Si vous bricolez à la maison, il est conseillé de vous munir de chaussures appropriées. Ce n’est certes pas une question de norme officielle, mais il en va de votre sécurité. Si les travaux que vous effectuez comportent des risques, c’est important que vous puissiez épargner à vos pieds toute forme de perforation ou lacération tout à fait inutiles.

basket de sécurité
27, Jan 2022
Comment choisir des basket de sécurité ?

Obligatoires dans certains domaines professionnels, les baskets de sécurité ne doivent pas être choisies à la légère. Selon les cas, des protections spécifiques sont requises, comme des semelles antidérapantes et anti-perforation.

Un équipement obligatoire contre les risques professionnels

Le port de basket de sécurité est vivement recommandé par le Code du travail. Il est cependant obligatoire dans le secteur du bâtiment pour prévenir les accidents professionnels, sous peine de sanctions pour les employeurs négligents. En effet, les blessures au pied représentent environ 7 % des accidents du travail qui résultent d’un équipement inadéquat.

Un choix qui varie selon le domaine d’activité

Il existe plusieurs types de baskets de sécurité, conçus en fonction des risques professionnels. Il est donc recommandé, avant de faire son choix, de consulter les conventions collectives qui régissent les corps de métier. Maçons, charpentiers, menuisiers, serruriers, et manutentionnaires, doivent veiller à ce que les dispositifs de sécurité présentés par le modèle correspondent aux risques de leur profession. Une fois ceux-ci clairement identifiés, le choix s’orientera vers des baskets de sécurité, ou d’autres types de chaussures de protection, comme les sabots et les mocassins de sécurité. Par ailleurs, pour les professionnels amenés à travailler à l’extérieur, le contexte climatique, comme la chaleur, le froid, ou l’humidité, ne doit pas être négligé.

Une ergonomie parfaite pour conjuguer confort et sécurité

Outre le modèle et les risques professionnels qui doivent être déterminés avec soin, le confort des baskets de sécurité est lui aussi primordial. De fait, le caractère respirant du produit, mais aussi la qualité des semelles et leur légèreté, doivent être considérés. Pour le confort du professionnel, les semelles matelassées ont comme avantage de s’adapter à l’anatomie du pied du porteur. Par ailleurs, le traitement antibactérien est recommandé pour lutter contre les mycoses.

Des normes pour garantir la qualité

Dernière étape avant acquisition : le choix de baskets de sécurité doit observer une règle stricte. En France, cette norme s’intitule EN 345 et présente trois niveaux de protection.

EN 345 S1

Les baskets et les chaussures de sécurité qui suivent cette norme sont fabriquées en cuir et dans d’autres matières (à l’exception du caoutchouc et des polymères). Antistatiques, elles ont la particularité de présenter un talon qui absorbe les chocs. De plus, elles disposent d’embouts protecteurs capables de résister à des écrasements de 15 kN et aux chocs de 200 joules.

EN 345 S2

Les baskets et chaussures de cette norme bénéficient des atouts protecteurs de la S1, mais comportent en plus des tiges anti-pénétrations et anti-humidité.

EN 345 S3

Les baskets et les chaussures de sécurité de cette norme englobent toutes les protections citées précédemment et disposent de crampons et de semelles conçues pour empêcher tout corps étranger de pénétrer dans la chaussure.

XPS 73-012

Cette dernière règle est obligatoire pour les baskets de sécurité conformes à la norme EN 345. Elle garantit aux porteurs le caractère antidérapant de leurs chaussures sur des surfaces industrielles grasses et lisses.